Ipag Extrême - la survie en école de commerce

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

Ipag Extrême - la survie en école de commerce

Denis Tribaudeau Survie organise depuis 2 ans pour l'Ipag Business School des stages spécifiques, entre l'école de mer des Glénan et l'Armée de Terre, dans le cadre des parcours IpagExtrême. Ils permettent aux étudiants de vivre des expériences intenses, enrichissantes et valorisantes loin des parcours classiques.

Le bilan d'un des moniteurs pour rêver avec eux !

Chers étudiants de l'IPAG,

C'est en ambassadeur des lapins de garenne, en vicaire des merles et alouettes, et pasteur des becs croisés que je vous parle !
Notre marche forcée à l'approche d'un blockhaus d'altitude de la ligne Maginot ne fût pas un simple stage de survie en haute montagne. Il est aujourd'hui dans nos mémoires une aventure ! Nous ressentîmes tous une brûlure dans nos jambes asphyxiées par la pente, une douleur sur nos épaules s'accentuant à mesure de l'avancée et la sensation de faim exacerbée par l'effort. Nos réponses comme dans toutes autres situations similaires que l'on peut lire dans les livres d'aventures, fût de partager nos chaleurs respectives en se serrant au cœur des nuits glaciales. Fût de nous protéger les uns des autres en formant grâce à notre corps un bouclier protégeant le copain.
Ce pour mieux savourer notre miche de pain dur accompagnée de sa noisette de miel. Miam ! J'espère que vous garderez un bon souvenir de cette semaine comme je le garde.

En conclusions de cet au revoir je vous rappelle quelques uns de nos apprentissages : N'oubliez pas :
- Ne boire l'eau sans filtrer, ni bouillir que si l'on est sûr de sa source.
- Filtrer l'eau au charbon
- Se construire un toit végétal pour se protéger des pertes de chaleur par rayonnement, violente sous nos nuits froides.
- Se construire un fumoir pour conserver de nombreux jours le produit d'une chasse.
- En altitude en présence de neige choisir pour la nuit un endroit protégé du vent. A défaut d'igloo monter un mur protégeant du vent dominant. Dormir serré pour se tenir chaud.
- Le piégeage grâce au collet. Et pour les gros animaux mettre en place le système à déclenchement.

La liste n'est pas exhaustive. N'oubliez pas non plus les quelques plantes rencontrées, les animaux observés, et les autres ateliers et exposés dont je n'ai pas parlé. Rappelez vous d'une chose les plus grands hôtels pourront vous venter le sophistiqué de leurs cinq étoiles. Mais aucun ne vous apportera la simplicité vivifiante d'un toit de milliards d'étoiles (une fois de temps en temps ça suffit ! ;))

A une prochaine j'espère Xavier Massol,

Voir les commentaires

66 jours en mer, la longue survie

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

La mer, course au large Giraglia Rolex Cup
La mer, course au large Giraglia Rolex Cup

Article toujours intéressant sur un rescapé des mers, retrouvé après 66 jours après son départ.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/etats-unis-disparu-en-mer-depuis-66-jours-il-est-finalement-retrouve_1667958.html#xtor=CS3-5076

Également une survie de 13 mois http://www.lexpress.fr/actualite/monde/finalement-le-naufrage-du-pacifique-ne-mentait-pas_1506377.html, mais ça, c'est une autre histoire

Voir les commentaires

Therm A Rest, the best

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

Therm A Rest, the best

PL Diffusion champion

Ce n'est pas la coutume sur ce site mais il faut saluer Them A Rest, le fameux matelas qui a donné son nom aux matelas gonflables, et surtout son importateur français PL Diffusion.

Et pourquoi sont-il les meilleurs ?

En randonnée et pendant nos diverses aventures bien dormir est important. Le meilleur duvet du monde, s'il n'y a pas d'isolation dessous ne peut pas lutter. Nous avons donc choisi il y a bien longtemps le Prolite long de Therm A Rest pour les longues nuits en igloo, le froid de la Patagonie, profiter des 45 minutes de sommeil par jour en raid...

Seulement voilà, les Therm A Rest ont beau être fabriqués en Irlande, ils finissent parfois par s'abîmer. Dans mon cas une petite fuite dans le collage au bout de 7 ans à raison d'une centaine de nuits dessus par an... Autant dire du très solide.

Et quand on envoi le matelas pour faire jouer la garantie, PL Diffusion vous renvoi en quelques jours et sans discussion un modèle neuf et plus récent. Si bien sûr le problème de fabrication est avéré.

Bref, un niveau de service hallucinant ! Bravo Therm A Rest, bravo PL Diffusion, on à confiance dans ceux qui nous fournissent notre matériel d'aventure.

Voir les commentaires

Ouvert tout l'hiver !

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

Trou à neige dans la Chartreuse annonce année heureuse

C'est un dicton que vous ne connaissez pas, c'est normal, nous venons de l'inventer. Dans cette région magnifique, moins touristique en cette saison que les stations de sports d'hiver.

Rien de tel pour préparer la saison des stages, qui ne s'arrête à vrai dire jamais qu'un petit trou à neige individuel tandis que les amis dorment dans un refuge. A la différence de l'igloo il demande très peu de construction, c'est beaucoup plus un terrier qu'une coupole de brique.

Le trou à neige pour la survie en 8 leçons :

  1. Choisir un endroit sans risques d'avalanche, ici un plateau
  2. Sélectionner une petite cassure de pente où la neighe s'est entassée, donnant assez d'épaisseur, ici 1,50 mètres environ
  3. Faire descendre de la neige de la pente à l'endroit théorique du toi
  4. Tasser en marchant et sautant avec les raquettes
  5. Percer un tunnel de votre taille plus 50 centimètres à 1 mètre
  6. Se servir des blocs de niege dure extrait pour faire un mur devant la porte et créer une sorte d'antichambre pour se protéger du vent
  7. Bien lisser le plafond pour éviter les gouttelettes de condensation qui se formeront sur les pointes
  8. Bien tasser le sol, en neige, pour un maximum de confort

 

Wel-neige-150203--22-.jpg

 

 

Les petites astuces avant d'aller dormir dans la neige

  • Bien aller aux toilettes avant, c'est peut-être un détail pour vous mais c'est très pénible de s'extraire la nuit
  • Ce modèle à l'inconvéniont de présenter une grande porte, à boucher avec des sacs ou une bâhces, surtout en cas de vent
  • Certes il fait froid dans un igloo, autour de 0°C, mais aucun vent et aucun bruit, le repos total
  • Pour se coucher sans se mettre de la neige dans le cou compter bien 40 minutes
  • Pour se préparer à l'intérieur sans tout mouiller le matin tandis qu'il neige dehors comptez bien 30 minutes
  • Avantage du trou à neige vous serez moins mouillé à la construction qu'avec le terrier mais plus qu'avec les blocs

 

A bientôt dans la neige !

Voir les commentaires

Pour Noël, prenez la Clé des Champs !

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

Une idée de dernière minute pour ceux qui pensent que faire les cadeaux de Noël c'est plus dur que la survie !

Toute l'année on vous donne des petits trucs pour s'en sortir dans la vie, se tirer des situations les plus improbables, avec ce que l'on a sur soit.

Cette fois c'est pour s'en sortir dans la jungle urbaine, dans la folie de Noël.

 

Un très bon jeau de société, pour petit et grands, La Clé des Champs. C'est un jeu de plateau qui se joue à partir de 2 personnes. Pas forcément très dynamique ni très intéractif, c'est une sorte de trivial poursuite de la nature, en beuacoup plus utile et avec quand même plus de stratégie.

Un très bon moyen pour apprendre à connaître la nature en s'amusant, pour petits et grands. Nous y avons joué dans un chalet en pleine montagne et tout de suite les balades ont été encore plus intéressante. On rentre dans le détail sur les plantes, les arbres, les animaux.Ajoutons que le jeu est très beau, le plateau et les cartes respires la campagne, pour ce qui n'y ont pas accès facilement. Ca donne un jeu très bucolique, même poétique.

 

Alors si vous voulez en savoir toujours plus sur la nature, à vous de jouer !

 

denis-tribaudeau-survie-stages-survie-en-foret-jeu-la-cle-.jpg

 

 

Cet article concerne : stage de survie, connaissance de la nature, apprendre à survivre, connaître les plantes comestibles, apprendre en s'amusant, les plantes, les animaux, la survie pour les petits...

Voir les commentaires

Un bon Noël c'est un bon cadeau !

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

Pour ceux qui pensent que le sapin de Noël est un bon endroit...

...pour faire un bivouac, peut-être que le   un bon cadeau est "Bon Cadeau" !

 

Il y a pleins de nouvelles destinations et de nouveaux thèmes, au chaud, au froid, loin, prêt, à vous de choisir et de faire plaisir. C'est par ici.

 

Denis-tribaudeau-survie-stage-survie-bon-cadeau-no-copie-1.JPG

 

Et n'oubliez pas, pour rendre votre feu de cheminé encore plus fou vous pouvez l'allumer aux allumettes, à l'arché, à la main ou à la pierre à feu ! Si vous ne savez pas comment faire envoyez-nous un message.

 

A bientôt,

Voir les commentaires

Dernier stage de 2014

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

En Provence il fait toujours beau !

Même début octobre, l'été était encore là et deux bons groupe n'en faisant plus qu'un aussi. Un super groupe qui a permis à tout le monde de progresser et d'apprendre la survie utile, adaptée à chaque pratique : ceux qui randonnent, font des trails, du canyoning, de l'escalade, des sports de combat, des ballades en famille.

C'est ce qui fait la richesse des stages, pleins de gens sympathiques, avec des expériences et des approches différentes.

Et en plus comme d'habitude les dieux étaient avec nous il n'a pas plu et personne ne s'est perdu ; ).

Denis-Tribaudeau-Survie-stage-11-12-octobre-2014-provence-s.JPG

 

On se retrouve dès le mois de janvier dans des igloos avec toute l'équioe, Denis, Benjamin, Xavvier et votre fidèle serviteur, Arnaud.

Pour voir toutes les dates, c'est par ici.

 

Cet article concern : survie en forêt, randonnée en Provence, survie douce, plantes comestibles, groupe et survie, ranonndée, orientation.

Voir les commentaires

Arrivée du Raid in France 2014

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

Il est presque minuit le vendredi 19 septembre, nous arrivons sur la plage de l'Espiqguette après quelques 250km d'effort pour la manche française de coupe du monde de raid.
L'équipe Denis Tribaudeau Survie - Les Spartiates enfin réunie. Bientôt le récit.

 

Denis-Tribaudeau-Survie-Les-Spartiates-Stages-sruvei-proven

Voir les commentaires

Le calendrier 2015 est sortie !

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

Passionnés de survie et de nature, le calendrier 2015 des stages de survie est à jour.

 

On y trouve de nouvelles destinaiton comme le Jura sans la neige, le Haut Atlas Marocain...

 

Retrouver toutes les dates ici CALENDRIER DES STAGES DE SURVIE

 

A bientôt en forêt !

Voir les commentaires

Denis Tribaudeau Survie sponsorise une équipe sur le Raid in France 2014

Publié le par Stage de survie en forêt en Ile de France / Paris

L'équipe Denis Tribaudeau Survie - Les Spartiates pour 590km de raid

Arnaud, Benjamin et Xavier, responsables et encadrants de stages de survie en forêt chez Denis Tribaudeau Survie prennent le départ de la manche française de coupe du monde des raids, le Raid in France.

 

Ces encadrants c'est nous, que vous avez déjà croisé : dans un igloo, vous montrant une carte, racontant une histoire de survie incroyable autour du feu.

Nous avons pleins de connaissances, d'idées et de principes sur l'aventure et la randonnée, mais il nous fallait une nouvelle expérience, pour nous souder, nous prouver des choses à nous même.

Certes ce n'est pas directement de la survie, mais en même temps, comme nous le répétons sans cesse, on ne part  pas en survie, on se "retrouve" en situation de survie.

 

C'est pour ça que nous allons participer à cette course, être sans cesse à la limite.

 

Raid in France 2014 représente une itinérance de 595 km avec 12 300m de dénivelé positif pour, au maximum,
5 jours de course pour les premières équipes et 6 jours et demi pour les équipes les moins rapides, incluant les
stops obligatoires.
Les distances par activité sont de 115 km d’eaux-vives, 118 km de trek, 330 km de VTT et 32 km de divers
(cheval, canyon, cordes et spéléologie). Va y avoir du sport !

 

Parmi les principes que nous vous expliquons il y a : bien préparer son matériel, savoir s'orienter, s'entraider, réagir dans toutes les situations, et marcher droit et longtemps pour revenir à la civilisation...

Autant dire qu'à la fin de cette épreuve nous pourrons vous dire ce que cela fait.

 

Retrouvez-nous sur le site de l'équipe : http://histoirederaid.over-blog.com/ et bientôt sur Facebook et Twitter pour suivre notre progression. Et dès octobre sur les stages et week-end pour vous raconter l'aventure au bivouac.

 

Arnaud pour l'équipe Denis Tribaudeau Survie - Les Spartiates

 

IMG_20140614_064513.jpg

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>